Fondation Paul Parquet, maison pour les enfants malades ou en difficulté sociale - fondation-paul-parquet.com
Fondation Paul Parquet
Accueil > Nous découvrir > Historique

Historique

En 1922, Madame Veuve PARQUET fait construire par un grand architecte, François LE COEUR, une belle maison de briques rouges dans un parc sur l’Ile de la Jatte. Elle lui donne le nom de son mari décédé en 1916 : la Fondation Paul Parquet.

Monsieur PARQUET était un riche industriel, héritier des parfums HOUBIGANT, qui, depuis plus d’un siècle, était l’une des marques les plus connues à travers le monde.

Pionnière de son époque et sans enfant, Madame PARQUET a mis sa fortune au service de la mère et de l’enfant. Dès 1923, la Fondation Paul Parquet, appelée à l’époque Centre d’Hygiène Infantile, est reconnue d’utilité publique.
Peu à peu, la notoriété de ses médecins en fait pratiquement une annexe des services pédiatriques de l’Assistance Publique de Paris, tout particulièrement de Necker - Enfants Malades. La Fondation se définit alors comme un lieu de passage entre l’hôpital et la famille.

Au fil des années, avec l’évolution de la pédiatrie hospitalière, la Fondation se situe davantage comme un lieu de vie, s’entourant d’un personnel de plus en plus diversifié et qualifié.
En 1984, la Fondation, qui était jusque là une pouponnière, sollicite un agrément pour l’accueil d’enfants jusqu’à 6 ans, puis en 1988, pour l’accueil d’enfants en externat.

Avec la conjoncture sociale, la Fondation accueille progressivement des enfants relevant du secteur social, pour lequel un agrément est accordé en 1999. Les secteurs sanitaire et social sont maintenant scindés en deux structures bien distinctes.

Depuis le 1er Janvier 2009, le secteur sanitaire comporte un internat et un externat bien distincts.



Admission d'un enfant malade Admission d'un enfant en difficulté sociale
Recrutement
Journée de l'enfants malade Journée de l'enfant en difficulté sociale
intranet